Contrôle sans contact : vers un pipeline polyvalent et normalisé

Exavérine Clin, Romain Guillemot, Stéphanie Prévost, Yannick Remion et Laurent Lucas

Ces dernières années ont vu l’apparition sur le marché grand public de périphériques variés d’interaction à bas coût. De fait, leur démocratisation ouvre la voie au développement d’IHMs contrôlables sans contact. Les outils logiciels qui permettent aux développeurs d’intégrer ces matériels sont le plus souvent dédiés à un périphérique donné ou, au mieux, à une famille restreinte de périphériques. Cela impose pour une solution qui se voudrait flexible et polyvalente d’intégrer des outils hétérogènes, et dont les données produites sont de natures diverses (suivi des mains, du squelette de l’utilisateur, de son regard, etc.). C’est cette double problématique qui nous amène à proposer dans cet article une architecture logicielle qui intègre à la fois une abstraction de la communication avec les périphériques et un outil évolutif pour la gestion normalisée d’interactions sans contact.

Mots clés

Contrôle sans contact, reconnaissance de gestes, suivi de regard, architecture logicielle, interaction, IHM