Reims Champagne-Ardenne University | Centre de Recherche en STIC +33.(0)3.26.91.33.89

Projects and contracts Réseau ESR Initiative Champagne-Nord Industrie du Futur et Matériaux

Description

Contexte / hstorique du projet

L’industrie du futur, est une thématique née de la nécessité de repenser l’organisation de la société industrielle qui connait aujourd’hui des transformations profondes liées en particulier au développement des usages du numérique et au développement durable. Les acteurs industriels, académiques et socio-économique œuvrent à l’adoption du concept et à sa mise en œuvre. Ce processus n’exclut aucun secteur et aucune industrie. La diversité des industries, des multiples secteurs industriels et des tissus économiques variés crée d’ailleurs un défi de taille dans l’aventure de l’adoption du concept.

A travers le contrat de site 2018-2022, l’URCA et le réseau des établissements associés ont fait de la problématique industrie du futur un des axes majeurs de leurs orientations d’avenir tant sur la recherche et la formation que sur la valorisation et le transfert de technologie vers le monde socio-économique. L’URCA a par ailleurs dans son projet stratégique architecturé son projet scientifique autour de quatre pôles dont le pôle Sciences du numérique et de l’ingénieur (SNI) qui fédère les activités autour du calcul haute performance, de l’industrie 4.0, des matériaux et des transformations technologiques.

La région Grand Est a fait de l’industrie du futur une de ses thématiques principales de recherche et de développement du territoire (DSI3). Depuis sa création, elle a lancé plusieurs initiatives (appels à manifestation d’intérêt, appels de projets, salon, exposition, etc.) pour créer une dynamique autour de la thématique. Le réseau ESR doit donc être particulièrement attentif au plan régional en faveur de l’usine du futur, plan qui vise à accompagner de façon différenciée l’industrie, l’artisanat, la santé et le secteur agricole pour intégrer des technologies de connectivité, de digitalisation, d’internet des objets, de big data ou encore de cybersécurité. Grâce à ses laboratoires et ses enseignants chercheurs, le réseau doit œuvrer pour être un acteur régional et national d’une réflexion globale au niveau des thématiques de l’usine du futur.

De nombreuses initiatives existent entre les membres du réseau de l’ESR. Par exemple, le réseau de l’ESR Champagne Sud s’est doté très récemment d’un « Institut des Services et de l’Industrie du Futur de Troyes » (ISIFT) qui réunit l’UTT, l’EPF, Yschools, ESTP et l’URCA-établissements de Troyes. Une autre initiative du réseau de l’ESR est le projet de plateformes (Factories of the Future Champagne-Ardenne FFCA) couvrant plusieurs thématiques interconnectées financé par le CPER en cours. Cette méta-plateforme devrait être un démonstrateur et un moyen de recherche, de développement et de valorisation de la thématique industrie du futur au niveau local, régional voire international. Il existe bien d’autres initiatives qui ont été mises en exergue lors de la première journée « Industrie du Futur et Matériaux » organisée le 22 mai 2019 à Reims. Cette journée a d’ailleurs révélé le besoin et l’envie des chercheurs d’aller plus loin dans la coopération inter-structures.

Description des objectifs et des activités qui seront réalisées

Le réseau de l’ESR dispose d’un réel potentiel lui permettant d’être un acteur non négligeable sur le sujet. Afin de renfoncer cette position, il serait primordial pour les prochaines années de développer une entité (institut ?) qui serait une vitrine au sein de la Champagne Nord pour les activités de recherche et de formation proposées dans le domaine de l’industrie du futur au sens large.

Les objectifs :

  • Renforcer l’attractivité et la visibilité de la recherche et de la formation conduites dans le domaine de l’industrie du futur et des matériaux
  • Être une instance de dialogue entre le monde professionnel et le monde académique
  • Fédérer toute l’activité de recherche et de formation relative à l’industrie du futur et des matériaux
  • Rayonner au niveau régional, national et à l'international
  • Valoriser les plateformes technologiques

Pour être pertinente, la structure doit devenir le relais local pour les acteurs régionaux qui construisent leur stratégie en intégrant la thématique de l’industrie du futur : établissements d’enseignement supérieur de la Champagne Nord, les collectivités locales et territoriales, les acteurs socio-économiques de la Champagne Nord, … Conçue dans un premier temps comme une structure de veille, d’échange et de développement de nouvelles solutions et de systèmes pour l’industrie du futur et à terme être une instance de coordination et un fédérateur d'initiatives notamment interdisciplinaires en recherche et en formation dans le domaine de l’industrie du futur pour :

  • Développer la capacité à répondre conjointement à des appels à projets, à manifestation ou à tout appel qui permettra d’enrichir ou de renforcer la recherche, la formation ou les plateformes existantes ;
  • Identifier les verrous scientifiques clés dans les thématiques retenues ;
  • Faciliter les synergies, agréger les expertises et les savoir-faire complémentaires ;
  • Encourager toute forme de collaboration avec les réseaux fédératifs, les Instituts ou les Pôles des autres régions ;
  • Renforcer et créer des chaires industrielles ;
  • Organiser des rencontres périodiques avec le monde socio-économique ;
  • ….

Suite à une réflexion menée conjointement avec l’UTT, une matrice de compétences (recherche, enseignement et plateformes) a été établie. Elle est basée sur Le Guide pratique de l’usine du futur, Enjeux et panorama de solutions dans l’objectif de cartographier les compétences sur chacune des thématiques de l’usine du futur. Cette matrice de compétences a été la brique de base de la réflexion qui a conduit à la création de l’ISIFT. Une des premières actions à conduire en Champagne-Nord est de compléter cette cartographie pour ensuite bâtir une structure qui pourrait être basée sur 4 axes :

  • Recherche
  • Formation
  • Valorisation/Chaire/Institutions
  • Plateforme

Plus-value apportée au Réseau des établissements d’ESR champardennais

Visibilité des activités recherche, formation et valorisation autour des services et de l’industrie du futur au sens large en local, régional, national voire international. 

La Champagne Sud ayant déjà créée un institut des services et de l’industrie du futur (ISIFT), l’idée est de propager cette dynamique au sein des établissements de la Champagne Nord. Ainsi, ces deux instituts qui seront en forte complémentarité pourront faire rayonner les services et l’industrie du futur au sens large dans le site champardennais et au-delà. L’objectif de la cartographie des compétences est justement de permettre l’identification des domaines de compétences de chaque institution et de créer un référencement facilitant l’échange et les collaborations entre elles mais également l’interaction avec les acteurs politiques et industriels.  Les universités de la région (Université de Lorraine, Université de Haute Alsace, Université de Strasbourg, ENSAM, UTT et URCA) sont fortement impliquées dans la thématique et l’ont intégrée de diverses manières dans leurs organisations (institut, axe stratégique transverse, pôle, plateformes communes telles que Smart Lorraine, etc.). Ces différentes institutions impliquées dans le réseau sont spécialisées dans différents volets des Services et Industries du Futur et afin d’établir une couverture à la fois en termes de recherche, de formation et de plateformes technologiques, elles ont établi elles aussi leurs cartographies des compétences. Dans ce cadre, plusieurs enseignants-chercheurs du CReSTIC participent au développement d’une initiative de fédération des activités autour de la thématique « Services et Industries du Futur (SIF) » dans la région Grand Est (IGESIF) avec les collègues de l’UTT. La bonne visibilité du réseau ESR Champagne-Nord obtenue à travers la cartographie des compétences permettra d’impliquer les membres des équipes dans l’IGESIF.

 Résultats et impacts attendus

  • Identification des enseignants-chercheurs travaillant dans le domaine avec connaissance des domaines d'expertise
  • Amélioration de la lisibilité des activités recherche/formation/valorisation autour de la thématique
  • Participation active au réseau Grand Est IGESIF
  • Construction de réponses à des projets : ANR, CPER, …
  • Dépôt de sujets de thèse pluri-établissement
  • Publications (articles et communications)
  • Participation aux salons

Informations

messages
Alexandre Philippot (Chargé de mission URCA) et Olivier KALUZINSKI (Directeur CESI Reims)
Contact
Véronique CARRÉ-MÉNÉTRIER
Dates
2019 - 2019
Identification
.
Website
https://crestic.univ-reims.fr/

Financers


Members involved

Partners